Médias
14 mars 2017

Vallée de la Bièvre : un système de gestion hydraulique en temps réel des flux pour contrôler les crues

Depuis plus de 20 ans, Veolia et le SIAVB (Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Vallée de la Bièvre) développent et font évoluer un système de gestion automatisée des crues de La Bièvre, un affluent de la Seine situé au Sud de Paris. Ce 14 mars - Journée Internationale d’Action pour les Rivières - est l’occasion de revenir sur les dispositifs déployés dans cette région qui permettent, entre autres, de protéger les agglomérations de la vallée contre les inondations.

 
La Bièvre en crue
 
En 1982, la vallée de la Bièvre a vécu une inondation de très grande ampleur : les 21 et 22 juillet, une pluviométrie exceptionnelle engendre 10 millions de m3 d’eau ruisselés, pour une capacité d’évacuation et de stockage de seulement 2,5 millions de m3. Résultat : 7,5 millions de m3 d’eau envahissent la vallée de la Bièvre, entraînant une catastrophe humaine et financière sans précédent.
 
En réaction à cet événement, le SIAVB décide de lancer un programme d’opérations visant à se prémunir des risques, et met en place 2 bassins de retenue supplémentaires  augmentant de 64 000 m3 les volumes pouvant être stockés. Mais il était inutile de créer des bassins supplémentaires sans mettre en place un système de gestion capable de prendre en compte et mettre en adéquation la capacité de stockage et la capacité d'évacuation de la Bièvre.
 
En 1991, le SIAVB décide de confier cette mission à Veolia, qui met en place pour leur compte les équipements et infrastructures de process nécessaires pour une gestion optimale des flux hydrauliques. La gestion automatisée de la rivière Bièvre, mise en place par le SIAVB en partenariat avec Veolia depuis 1993, suite à des inondations très importantes, permet aujourd’hui de protéger les riverains et les terres contre les évènements pluvieux importants.


Une gamme complète de solutions pour le territoire
 

Le bassin de La Geneste
Ce territoire de 150 000 habitants dispose aujourd’hui, sur les 40 km de cours d’eau, d’un bassin versant de 110 km² dont le SIAVB a la charge, de pluviographes disponibles, qui permettent de suivre en temps réel la pluviométrie et le niveau des 15 bassins de stockage (700 000 m3), ainsi que du pilotage de la régulation hydraulique automatisée pour contrôler efficacement le débit de la Bièvre. 

Cette prestation est assurée par les équipes de Veolia, qui mettent à disposition de la Collectivité une gamme complète de solutions pour répondre à ses attentes :  
  • un télécontrôle en temps réel, couplé à un logiciel de régulation de la gestion hydraulique globale de la Bièvre et de ses bassins de rétention;
  • une astreinte disponible 24H/24 et la mise en place de procédures de gestion de crise ;
  • des moyens permanents de collecte et de traitement de l’information permettant :
                • une évaluation en continu du fonctionnement hydraulique de la Bièvre et de son système de régulation ;
                • la mise en place d’un diagnostic lors d’événements pluvieux majeurs.
  • une conception évolutive du système permettant d’intégrer les nouvelles technologies et les nouvelles demandes de la Collectivité, comme par exemple :
               • la prise en compte de prévisions météorologiques à court terme issues des lames d’eau des données radars calibrées avec les  pluviographes;
               • la mise en œuvre d’un outil de prévision des crues pour identifier les zones qui seront impactées en période de crise.
     
Bernard WILLINGER

« Le cas de la Vallée de La Bièvre est un bel exemple de résilience. Il est transposable sur d’autres périmètres vulnérables pour renforcer la protection des villes et des territoires face aux inondations » explique Bernard WILLINGER, ingénieur expert et spécialiste de la gestion des crues chez Veolia à Massy (Centre Ile de France Sud).


Un modèle qui s’exporte

Dans la pratique, les modes de régulation déployés ont permis de gérer des événements pluvieux remarquables depuis 1995, comme par exemple les crues exceptionnelles survenues dans la vallée en mai 2016 (voir ci-dessous).

 
Angkor
Enfin, le dispositif déployé dans la Vallée de la Bièvre a été remarqué bien au-delà des frontières de la Région. En effet, une convention a été signée en 2013 entre plusieurs partenaires (dont le SIAVB), et le Département de l’Eau de l’APSARA (Autorité pour la Protection du Site et l'Aménagement de la Région d'Angkor), au Cambodge. 
 
Ce projet, auquel participe Veolia, vise notamment à protéger les temples d’Angkor des inondations, et à proposer des solutions pour mieux protéger les populations locales et la ressource dans cette région.

 
Les crues de Mai 2016 dans la Vallée de la Bièvre
 
En Mai 2016, de très fortes précipitations ont entraîné de nombreuses inondations en France et particulièrement en Ile de France. La Vallée de la Bièvre a également connu une très importante pluviométrie, avec 130 mm d’eau entre le 22 mai et le 1er juin 2016. Cet événement inédit depuis 1982, a représenté 80 % des précipitations cumulées du mois de mai, dont la pluviométrie était elle-même soutenue.
 
Grâce au système de télégestion, aux pluviographes qui ont permis de suivre en temps réel la pluviométrie et le niveau des bassins de stockage et au système de régulation hydraulique automatisée, les effets de la crue ont été limités dans la Vallée. Grâce à l’action conjointe de Veolia et du SIAVB, aucun sinistre pour les riverains n’a été à déplorer.


Aller plus loin : 

Chiffres-clés

 
- La Bièvre : cours d’eau de 20 Km +  18 Km d’affluents  (sud-ouest de la région parisienne)

- SIAVB : 14 communes (3 départements : 78, 91 et 92) sur 110 Km2 pour 150 000 habitants,

15 bassins principaux de stockage : 700 000 m3

- Mise en œuvre de la télégestion confiée à VEOLIA en 1991

- Prestations de services VEOLIA depuis 1993

- Protection des riverains assurées sur des crues de période de retour 20 ans


►SIAVB : une gestion optimisée pour lutter contre les inondations
Le projet d'Angkor