Médias
10 octobre 2016

Veolia milite pour « l’entreprise collaborative » au Forum mondial de l’économie responsable de Lille

Le 10è Forum mondial de l’économie responsable se tient du 10 au 14 octobre à Lille. Autour du thème « L’entreprise, pour quoi faire ? », il explore cette année le rôle de l’entreprise dans la société. Le PDG de Veolia Antoine Frérot est intervenu lors de la séance d’ouverture de l’événement.

 
Antoine Frérot au Forum Mondial pour une Economie Responsable, à Lille

 

Créer de la valeur sociale


Dans un monde en transformation rapide où sont redistribuées les cartes de la croissance et de la prospérité, l'entreprise doit créer de la valeur économique mais aussi être utile à ses parties prenantes et préparer le long terme.

 
Antoine Frérot

« La richesse que l’entreprise crée n'est acceptée que si elle produit de la valeur sociale en contribuant à relever des défis comme la lutte contre la pauvreté, la protection de l’environnement ou la formation des jeunes sans qualification », a expliqué Antoine Frérot. Avant de conclure : « C’est parce qu’une entreprise est utile qu’elle prospère. Pas l’inverse. »

 
Par exemple, Veolia a noué un partenariat avec le réseau d’entreprises d’insertion ELISE , leader du recyclage des papiers de bureau en France, permettant la création de 300 emplois pour des personnes exclues du monde du travail et en situation de handicap. 
 
Autre exemple, dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre : favorable à la mise en place d’un prix du carbone, le Groupe arbitre déjà ses propres projets d’investissement à travers un prix interne imputé à chaque tonne de CO2 consommée. 
 
 

Collaborer avec ses parties prenantes crée davantage de richesse

 
L'entreprise ne se développe harmonieusement que si toutes ses parties prenantes y trouvent un intérêt proportionnel à leur engagement :
 
« L'entreprise doit construire le meilleur équilibre possible entre clients, salariés, actionnaires, société civile, territoires, start-ups, etc., en pondérant la recherche de l’optimum économique par celle d’un optimum social et sociétal », a ajouté Antoine Frérot
 

Construire une économie responsable est un combat gagnant pour tous 

 
« L’utilité d’une entreprise précède et nourrit sa performance économique. Les services liés à la gestion de l’eau, des déchets ou de l’énergie sont des « redistributeurs » de richesses lorsqu'ils répondent aux exigences multiples de leurs parties prenantes. La longue histoire de Veolia, qui est né il y a plus de 160 ans pour apporter de l’eau saine aux populations urbaines, nous enseigne qu’à long terme les solutions servant l’intérêt général sont les meilleures », a conclu Antoine Frérot.


_________________________

En savoir plus

Le Forum Mondial de l'Economie Responsable
⇒ La Responsabilité sociale et environnementale (RSE) de Veolia