Gestion des déchets - nos réalisations

Back to sectors

Nanterre : un centre de tri équipé du TSA2+


Le centre de tri de Nanterre accompagne le développement de la collecte sélective dans la région parisienne. Le centre a amélioré sa capacité et la performance du tri grâce au Tri Séquentiel Auto Adaptatif (TSA2).

 
Le TSA2 à Nanterre
L’enjeu

L’agglomération parisienne développe la valorisation matière en accompagnant la progression des collectes sélectives. Le centre de tri de Nanterre s’inscrit dans cette démarche globale et volontaire. Depuis 2004, Veolia cherche à améliorer les capacités du site de Nanterre en participant au recyclage des matériaux de 1 300 000 personnes et en réduisant notamment l’incinération et l’enfouissement des ordures ménagères.

La solution de Veolia

Afin d'augmenter la capacité du centre, d’améliorer la performance du tri et les conditions de travail, des travaux de modernisation ont été réalisés en septembre 2012 par Veolia lors du renouvellement de contrat. Ainsi, Veolia a proposé de mettre en place le Tri Séquentiel Auto Adaptatif (TSA2), un procédé issu de son département R&D et breveté par le Groupe.

Ce système permet le tri de plusieurs catégories de matériaux par une seule machine optique grâce à une recirculation des flux. Ainsi, les différents plastiques, briques alimentaires et autres produits cellulosiques sont séparés séquentiellement avant de passer devant un poste de contrôle qualité.

 

Capacité : 40 000 t/an

93% de disponibilité de la chaîne de tri

3 à 4 t/h triées par le TSA2+



Le système est piloté grâce à une mesure du flux et à un algorithme. Afin d’augmenter la capacité de traitement du centre de Nanterre, une seconde machine optique a été installée en série (solution TSA2+).

Les bénéfices pour le client

L’installation du TSA2+ procure un double avantage, pour le client et pour l’opérateur :
  • L’augmentation du débit de 25% ;
  • Grâce aux efforts des équipes d’exploitation et à l’implantation du TSA2+, le taux de disponibilité du site est en permanente amélioration, atteignant 93% en 2015. Le gain de productivité apporté par TSA2+ optimise le coût de la chaîne de traitement. La qualité de matière est aussi renforcée, sans difficulté avec 98% à 99% de pureté pour les PET1 et les ELA2.
 
Autre atout du TSA2+, il est flexible et permet au-delà du tri des résines plastiques actuelles PET, PEHD3 et ELA, et sans réelle modification du procédé, d’anticiper le tri de demain en prenant en charge les matériaux prévus dans les prochaines réglementations.

Description du processus et diagramme

 
Description du processus et diagramme

1-PET : Polyéthylène Téréphtalate (matière plastique)
2-ELA : Emballage pour Liquide Alimentaire
3-PEHD : Polyéthylène Haute Densité (plastique opaque)