Journée mondiale de l'environnement : Veolia s'engage contre la pollution de l’air intérieur

« Combattre la pollution de l'air » : la Journée mondiale de l'environnement du 5 juin, organisée par l’ONU Environnement, appelle à relever l'un des grands défis environnementaux de notre époque.  Ā l’occasion de la publication des résultats d’une étude Elabe réalisée pour Veolia, en France, en Belgique et à Shanghai (Chine), le PDG du Groupe Antoine Frérot dévoile une nouvelle offre pour améliorer la Qualité de l’air intérieur.  

 

La pollution de l’air : invisible, imperceptible, urgente.

 

Neuf personnes sur dix sont exposées à des niveaux de polluants atmosphériques supérieurs aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde, la pollution atmosphérique aurait causé plus de huit millions de décès prématurés en 2016, dont près de la moitié (3,8 millions) serait due à un air intérieur de mauvaise qualité (OMS 2018)… Car contrairement aux idées reçues, l’air que l’on respire à l’intérieur des bâtiments est jusqu’à 8 fois plus pollué qu’à l’extérieur, alors même que nous passons 85% de notre temps dans un endroit clos.

L’étude Elabe réalisée pour Veolia sur ce sujet en France, Belgique et à Shanghaï, démontre pourtant qu’un Français sur deux, et plus de 60% des Belges et des Shanghaiens interrogés, ignorent que nous sommes davantage exposés à la pollution de l’air à l’intérieur des bâtiments qu’à l’extérieur. En France, par exemple, l’air que l’on respire dans 60% des logements et 34% des locaux tertiaires est de mauvaise qualité (source OQAI).

Mais si la pollution de l’air intérieur représente une problématique complexe à résoudre, elle peut être adressée dès aujourd’hui, avec des résultats rapides et tangibles.
 

Veolia s’engage pour garantir la Qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments

“De la même manière que Veolia a fait de l’accès à l’eau potable un levier essentiel de santé publique et de qualité de vie, le Groupe a décidé d’engager son expertise et ses solutions pour une meilleure qualité de l’air intérieur”
Antoine Frérot
PDG de Veolia

En cette Journée mondiale de l’environnement, le Groupe annonce donc le lancement d’une nouvelle offre intégrée. Pionnière, elle intègre toute la chaîne de valeur, permettant de prendre en compte les spécificités et les besoins de chaque typologie de clients.

« Nous avons l’expertise et la technologie pour accompagner nos clients sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la qualité de l’air intérieurt. Depuis l’audit et le pilotage des installations, en passant par les systèmes de traitement de l’air, jusqu’à l'implication des occupants du bâtiment. Veolia est ainsi le premier grand groupe leader mondial de l’environnement qui propose une offre intégrée qui garantit la qualité de l'air à l’intérieur des bâtiments. Nous pensons que, pour relever le défi de la qualité de l’air, chacun doit jouer son rôle pleinement et sans attendre ! »
Antoine Frérot
PDG de Veolia

 

Une offre complète pour couvrir l’intégralité de la chaîne de valeur de la Qualité de l’air intérieur

 

 

L’offre commerciale de Veolia se décline en plusieurs niveaux de services  :

  • AIR Control évalue en continu la qualité de l’air et propose des solutions adaptées : elle permet aux clients de connaître la qualité de l’air intérieur pour devenir acteur de leur environnement, grâce à l'identification des sources potentielles de pollution et à la proposition de solutions. Veolia utilise 3 capteurs qualifiés en 2018 par Airlab.

  • AIR Performance pilote et optimise les installations avec une garantie de résultats et un suivi des performances. Veolia exploite déjà 42 000  installations nécessitant un traitement de l'air et dispose de 23 Centres de pilotage intelligents de la performance « Hubgrade » dans le monde.

  • AIR Human implique les parties prenantes dans l’amélioration de la qualité de l’air des bâtiments. Elle permet de rendre les occupants, salariés et occupants, “acteurs” de l’amélioration de la qualité de l’air, grâce à des informations accessibles et compréhensibles. Il s’agit d’impliquer les occupants en tenant compte de leur ressenti avec un indicateur de “bien-être” vis-à-vis de la qualité de l’air.

 

Découvrez les résultats de l'enquête sur la pollution de l'air intérieur à Paris, en Belgique et à Shanghai : 

 

PDF
Résultats de l’enquête sur la pollution de l’air intérieur à Paris, en Belgique et à Shanghai (386.45 Ko)

Etude Elabe réalisée pour Veolia en mai 2019