Veolia, membre du jury du Global Startup Weekend Sustainable Revolution 2019

Les noms des 5 lauréats du Global Startup Weekend Sustainable Revolution (GSWSR) ont été révélés lors de la cérémonie de clôture qui s’est déroulée à Paris, le 18 juillet. Cette compétition, organisée pour la première fois à l’échelle mondiale, s’est déroulée dans 53 villes lors des deux week-ends du 14 et 21 juin 2019. Ont suivi les phases de sélection des gagnants dans chaque ville, puis au niveau mondial. Veolia, via sa filiale Nova Veolia est partenaire de ce challenge et membre du jury. Le Groupe a souhaité soutenir cette initiative menée par des réseaux d’entrepreneurs, et notamment soutenir les projets en rapport avec ses métiers.

 

Le GSWSR 2019 a mobilisé 3 500 participants qui ont présenté plus de 500 projets dans 53 villes réparties dans 28 pays. Au final, 47 équipes ont été sélectionnées par les villes participantes et ont mis leurs compétences en commun pour développer une solution digitale servant la cause de l’environnement, sur les thèmes suivants : 

 

  • Lutter contre l’obsolescence par la fabrication de produits éco-conçus et passer d’un business modèle de consommation à celui d’usage
  • Prolonger la durée de vie des produits, “upcycler” et transformer en nouveaux matériaux ou produits
  • Substituer le jetable par le durable / réutilisable et lutter contre le gaspillage alimentaire
  • Favoriser la production au niveau local et construire une agriculture et une industrie agro-alimentaire durable
  • Construire des produits et systèmes à haute efficacité énergétique et produire de l’énergie renouvelable 
  • Concevoir des villes résilientes, intelligentes et inclusives. (Re)construire durable. Créer le futur de la mobilité et promouvoir le développement durable par l’éducation
  • Promouvoir une finance responsable, éthique, durable et inclusive

 

 

Veolia, membre de jurys locaux et du jury mondial 

Veolia a participé aux challenges des villes de Berlin, Hong Kong et Paris, en tant que mentor ou membre des jurys : Claire Falzone, directrice générale de Nova Veolia, était membre du jury de Paris, et Olivier Tridon, directeur partenariats et relations startup de Nova Veolia, l’un des 14 membres du jury mondial.

 

Dans chaque ville, à l’issue des week-ends de juin, l’équipe gagnante a enregistré une vidéo d’une minute qui a été soumise aux votes en ligne du public puis aux votes des jurys locaux. 

Le public (plus de 23 000 votants) a présélectionné 20 projets du 2 au 13 juillet. Ceux-ci ont ensuite été évalués par le jury mondial (du 14 au 17 juillet) qui en a retenu 5, passés au crible de 4 critères :

- la bonne compréhension des futurs clients et de leurs besoins ;

- l’exécution du projet avec une production à partir des données collectées;

- le business model avec des revenus et une stratégie de go to market  viables ;

- l’empreinte environnementale positive avec l’identification des externalités positives et négatives.

 

 

 

Le Global Startup Weekend Sustainable Revolution, c’est une énergie extraordinaire dont nous bénéficions en retour, c’est un moteur qui nous pousse à nous transformer également.
CLAIRE FALZONE
DIRECTRICE GÉNÉRALE DE NOVA VEOLIA

 

 

Le Prix Veolia

A l’occasion de cet événement, Veolia a voulu valoriser deux projets en créant une distinction spécifique : le Prix Veolia. 

Comme l’explique Olivier Tridon : « Nous avons choisi ces 2 startups pour leur approche de la sobriété énergétique dans le domaine du digital et notamment des flux des vidéos et des emails.”

 

  • Bosc, lauréat de Barcelone (Espagne), veut réduire les émissions mondiales de CO2 dues aux expéditions générées par les achats en ligne, en 3 étapes : 1- sensibiliser, 2- offrir aux clients en ligne une alternative locale et durable, 3- construire le premier marché en ligne zéro carbone au monde.

  • GreeNet, lauréat de Paris (France), cherche à réduire l'impact des emails sur l'environnement. Les emails émettent 410 t CO2 / an. L'application GreeNet permet de contrôler totalement l’impact CO2 et de le réduire en temps réel.

 

 

En savoir plus