4 octobre 2017

Au Positive Economy Forum, Veolia s'exprime sur l’économie circulaire

La 6ème édition du Positive Economy Forum se déroule du 4 au 7 octobre 2017, au Havre. À cette occasion, Veolia organise l’un des « Positive Economy Labs » pour débattre de l’économie circulaire. Amelie Rouvin, Responsable Environnement et Economie Circulaire à la Direction Développement Durable de Veolia, évoque avec nous les raisons de la participation de Veolia à cet événement, et nous explique pourquoi l'économie circulaire, directement liée à nos activités, est au coeur de la stratégie du Groupe.


#1- Veolia est invité à s’exprimer sur l'économie circulaire dans le cadre du Positive Economy Forum : pouvez-vous nous rappeler quel rôle joue l'économie circulaire dans le Groupe?
Amélie Rouvin

Amélie Rouvin : L’économie circulaire est directement liée à nos activités de gestion des déchets, de l’eau et de l’énergie. Les solutions d’efficacité et de valorisations matières et énergétiques, en boucles courtes, que nous proposons à nos clients collectivités et industries, contribuent à réduire la consommation de ressources naturelles. En voici  quelques exemples en France :
  • alimenter le réseau municipal avec du biogaz produit à partir des boues de stations d'épuration au Mans ou fournir en énergie une piscine municipale à partir de la chaleur dégagée par les eaux usées de la ville à Marseille ("water-to-energy"),
  • optimiser la performance des centres de tri des déchets comme à Amiens avec un procédé innovant de tri automatisé, complété du Tri Télé-Opéré où l’opérateur affine la sélection à partir d’un écran tactile.
Citons également la ville de Pecs, en Hongrie, où Veolia gère le plus grand réseau de chaleur de cogénération d’Europe alimenté en énergie renouvelable à partir de biomasse (paille et résidus de bois, "waste-to-energy"). Mais c'est aussi proposer des modèles contractuels innovants : par exemple une rémunération basée sur l’efficacité du service d’eau plutôt que sur le volume fourni, ou encore accompagner des clients dans l'éco-conception.

#2-D’un point de vue général, quels sont les bénéfices de l'économie circulaire ?

AR : L'économie circulaire est souvent réduite à la valorisation des déchets et à un concept, or il s'agit d'une démarche plus large, d'une approche, d'un fonctionnement. L’économie circulaire, dont la finalité est de réduire la pression exercée sur les ressources naturelles, permet de créer de la valeur sur un plan à la fois environnemental, économique, et social, en intégrant la diversité des acteurs sur le territoire. Ainsi, au-delà des bénéfices environnementaux évidents, cette manière globale de fonctionner apporte aussi des bénéfices sociaux et sociétaux (créations d'emplois locaux, qualité de vie des habitants, lien social, etc.).

#3-Selon vous, que faut-il pour accélérer le déploiement de l'économie circulaire dans les territoires ?

AR : Il n'existe pas un modèle unique qui s'appliquerait sur chaque territoire; c'est une compréhension systémique de notre modèle, du contexte et des mécanismes d'interrelation entre les acteurs que nous devons adopter, pour favoriser le développement à grande échelle de l'économie circulaire dans les territoires. J'identifie quatre piliers qui me paraissent clés :

1/ une réglementation qui continue d'évoluer dans ce sens, cohérente et prévisible à moyen terme,
2/ l'appui d'incitations financières qui permettent de réorienter les investissements et développements vers les solutions plus vertueuses et de les rendre viables économiquement,
3/ l'exemplarité des pouvoirs publics; le levier de la commande publique étant un facteur de transformation,
4/ enfin, l'information et la sensibilisation de tous les acteurs (institutions, industriels, entreprises, organisations, les citoyens,...) pour inciter à un changement de comportement vers des modes de consommation et de production plus responsables.
 
 ► Le Lab "Développer l'économie circulaire dans les territoires" | Le 05/10, de 14h à 15h30 | Ouvert au public
 
En savoir plus sur Veolia et le Positive Economy Forum :
Le Positive Economy Forum 2017
 
Depuis 5 ans et le lancement du premier Forum de l’Economie Positive - fondé et présidé par Jacques Attali - en 2012 au Havre, le territoire havrais est devenu le laboratoire de l’économie positive. Celui-ci invite les autres territoires à venir partager les best practices positives et à agir pour le déploiement de l’économie positive. Depuis 2014, Veolia a fait le choix d'être partenaire du Positive Economy Forum, dont l'ambition principale est de "participer à l’émergence d’une société positive qui réoriente l’économie vers la prise en compte de l’intérêt des générations futures".
 
Cette année, au-delà de deux forums destinés aux lycéens et aux enfants, les grandes entreprises, dont Veolia, mais aussi de nombreuses PME et TPE, se réunissent autour de 8 Positive Labs et 1 conférence plénière pour réfléchir et trouver ensemble des solutions concrètes pour accélérer l’économie positive sur les territoires.
 
Acteur majeur de l’économie circulaire, Veolia a été invité à s’exprimer sur le déploiement de l’économie circulaire dans les territoires. C’est Amélie Rouvin, Responsable Environnement et Economie Circulaire à la Direction Développement Durable, qui coordonne le Lab et interviendra le 5 octobre. Ce Lab sur l’Economie Circulaire qui est ouvert au public, présentera le lendemain en plénière ses recommandations.
 
________________

Aller plus loin : 
► Le Positive Economy Forum : du 04 au 07 octobre 2017 : participation gratuite sur inscription