11 avril 2016

Veolia réaffirme sa vision et son rôle dans la lutte contre le dérèglement climatique à l'occasion du débat "COP21 : et après ?"

Quatre mois après la signature de l’Accord de Paris et à quelques jours du lancement du processus de ratification par les Etats, le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a participé au débat « COP21 : et après ? » organisé par l’Institut Montaigne à Paris. Cette rencontre est un point d’étape sur la mise en œuvre des dispositions prévues pour lutter contre le dérèglement climatique, en préparation de la COP22 qui se tiendra à Marrakech en novembre prochain. La réunion s’est déroulée en présence de la ministre de l’environnement du Maroc et présidente de la COP 22, Hakima El Haite.

 
Antoine Frérot participe au débat "Cop21 : et après?"

Dans la lutte contre le dérèglement climatique, l’accord signé à Paris en décembre dernier doit désormais devenir un levier pour agir. C’est tout l’enjeu de ce débat : étudier comment passer des promesses enthousiastes aux actions efficaces et concrètes.

De longue date, Veolia s’est engagé dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. C’est sur la base de son expérience et de son expertise que le Groupe a émis des propositions lors de la COP21 :
  • Changer de modèle d’utilisation des ressources naturelles et promouvoir l’économie circulaire ;
  • Combattre les gaz à effet de serre à courte durée de vie et à fort pourvoir de réchauffement, en particulier le méthane ;
  • Rendre propres les énergies fossiles en séquestrant les gaz à effet de serre qu’elles dégagent.
 

Donner un prix au carbone dissuasif pour les pollueurs et incitatif pour les dépollueurs


Comme le rappelle Antoine Frérot, pour que ces propositions et celles de nombreuses entreprises, ONG et collectivités locales puissent être mises en œuvre, « il est indispensable de donner, enfin, un prix robuste, prévisible et non-dérisoire au carbone qui sécuriserait les investissements anti-carbone de tous les acteurs ».
 
Le Groupe s’engage concrètement en matière de lutte contre le dérèglement climatique
 
- Cumuler 100 millions de tonnes équivalent CO2 réduites pour la période 2015-2020 ;
- Cumuler 50 millions de tonnes équivalent CO2 évitées pour la période 2015-2020 ;
- Capturer plus de 60% du méthane produit dans les centres de stockage de déchets du Groupe. 

Date de publication : le 11 avril 21016