8 octobre 2015

Innovation : la STEP d’Avignon expérimente la gazéification

Depuis juillet, la STEP de Courtine, en Avignon, teste un procédé thermique innovant. Baptisé AdWastoGas, le projet vise à produire du gaz à partir des boues d’épuration

La gazéification : un process à la pointe de la technologie


Produire de la chaleur ou de l’électricité à partir des boues, Veolia le pratique déjà dans ses STEP à travers la méthanisation1. En Avignon, via son entité de Recherche VERI (Veolia Recherche et Innovation) et à travers le projet AdWastoGas, le groupe expérimente un nouveau procédé très innovant à partir des boues d’épuration : la gazéification.

Le principe est connu : on chauffe un matériau organique à très haute température (de 700 à 1000°C) en milieu pauvre en oxygène afin de produire un gaz de synthèse à haut potentiel énergétique, riche en CO, H2 et CH (2) . L’objectif du projet : évaluer la qualité du gaz de synthèse produit ainsi que la qualité des résidus solides générés, en fonction de la nature des matières entrantes et des conditions opératoires.

« Nous cherchons à fabriquer du gaz en traitant thermiquement les boues pour une valorisation optimale » indique Nicolas Rampnoux, Responsable Innovation Territoriale chez VERI. 
 



Développement industriel

Les essais débuteront véritablement à la fin de l’année et l’expérimentation durera un an. Les premiers résultats seront donc connus en septembre 2016 : « L’objectif est d'évaluer le comportement de la gazéification des différentes matières et de collecter des données afin de contribuer au prédimensionnement d'un prototype industriel » explique Franck Gelix, responsable du pôle Procédés Thermiques & Intégration chez VERI.

Outre son côté innovant, le projet s’inscrit complétement dans la volonté du groupe de favoriser la valorisation énergétique, dans une démarche d’économie circulaire.

______________________________________
1-Voir l’exemple de la STEP Ovilléo à Marquette-lez-Lille
2- CO=monoxyde de carbone ; H2=hydrogène ; CH4=méthane


 

AdWastoGas : un projet multi partenaires


Pour ce projet, Veolia s’est entouré de nombreux partenaires : 2 PME,  SECMMI et Femag Industries ; un bureau d’études, A3i Innovation et le laboratoire M2P2 de l’Université d’Aix-en-Provence.

Par ailleurs, le projet est soutenu financièrement par plusieurs collectivités : la Région PACA, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, la Région Languedoc-Roussillon, le Département du Vaucluse, la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon, ainsi que la Banque Publique d’Investissement (BPI).











Date de publication : le 08 octobre 2015
Date de dernière modification : le 12 octobre 2015