23 octobre 2015

Institut Veolia : Conférence-débat autour du développement durable

Le 22 octobre, au siège du Groupe, l’Institut Veolia a organisé une conférence-débat sur l’économie de l’environnement et du développement durable. Celle-ci a eu lieu à l’occasion de la sortie du dernier ouvrage d’Olivier Godard, Directeur de recherches au CNRS et en présence de Pierre Victoria, Directeur du développement durable de Veolia



Ils sont nombreux à avoir répondu à l’invitation de l’Institut Veolia et de son président Jean Pierre Tardieu : une centaine de personnes a en effet participé hier à la rencontre-débat en présence d’Olivier Godard, Directeur de recherches au CNRS et partenaire de longue date de l’Institut, qui a présenté à cette occasion son dernier livre.

Deux autres intervenants étaient également présents : Jean-Paul Bouttes, Directeur de la stratégie, de la prospective et des relations internationales d’EDF et Bernard Chevassus-Au-Louis, Président de Humanité et Biodiversité, ancien Président du Muséum National d’Histoire Naturelle, aux côtés de Pierre Victoria, Directeur du développement durable de Veolia.
 
Conférence-débat sur l’économie de l’environnement et du développement durable

De g. à dr. : Bernard Chevassus-Au-Louis, Olivier Godard, Jean-Pierre Tardieu et Jean-Paul Bouttes

La conférence-débat s’est déroulé en 2 temps :
"Environnement et développement durable. Une approche méta-économique", le dernier livre d'Olivier Godard
  • tout d’abord la présentation et une discussion autour du livre d’Olivier Godard intitulé « Environnement et développement durable. Une approche méta-économique », paru en juillet 2015 aux éditions De Boeck ;
     
  • ​puis un débat autour du thème « Ethique, justice et marché : application aux gaz à effet de serre et à la biodiversité », avec notamment une analyse des marchés de CO2, une thématique au cœur des négociations préparatoires à la COP21*  

 
Olivier Godard
Dans son ouvrage, Olivier Godard aborde les questions de l’environnement et du développement durable avec une approche méta-économique, c’est-à-dire que l’économie est considérée comme un système en relation avec la biosphère et structuré par des institutions.

Abordant plus précisément la question du prix du carbone, Olivier Godard considère que cela n’a pas de sens de vouloir imposer un prix unique émanant d’un marché mondial. « Le critère le plus "juste" serait celui qui répondrait aux besoins économiques courants, c'est à dire un plafond mondial d’émissions réparti périodiquement en proportion de la composante "productions de biens"  du Produit Intérieur Brut de chaque pays », assure-t-il.
 



​Veolia engagé pour un développement durable

Le débat s'est poursuivi avec l'intervention de Pierre Victoria, Directeur du développement durable. Celui-ci a tout d'abord évoqué la collaboration ancienne entre l’Institut Veolia et Olivier Godard, avant de présenter les 9 engagements de Veolia pour un développement durable : 3 pour la planète, 3 pour les territoires, 3 pour les salariés.

Il a rappelé que ces engagements, assortis de 12 indicateurs-clés robustes et accompagnés d’objectifs de progrès à l’horizon 2020, prennent en compte 3 dimensions essentielles :

  • l’innovation : nécessaire pour répondre aux besoins essentiels et de développement d’une population plus nombreuse et plus urbaine ;  

  • Les territoires : ils constituent aujourd’hui un système de relations dont Veolia est acteur pour rapprocher producteurs et utilisateurs de ressources; 

  • Les parties prenantes : nous sommes passés au cours des dernières décennies d'une relation binaire entre une collectivité locale et un opérateur privé, à une relation multipolaire où la société civile, les médias et les institutions ont aussi leur rôle à jouer.

Pierre Victoria, Directeur du développement durable de Veolia


« Construire, jour après jour, une économie à plus faible impact environnemental et à plus grand impact social, c’est la responsabilité de notre Groupe en tant que leader des services à l’environnement, et c’est le sens de nos engagements de développement durable », a conclu Pierre Victoria.

Enfin, à quelques semaines de la COP21*, cette rencontre a évidemment pris tout son sens et a été l’occasion de rappeler les engagements de Veolia pour le climat.



_______________

*COP21 : La Conférence internationale Paris Climat  2015 (COP21), aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget. Réunissant 195 parties, c’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°. 


Aller plus loin : 

Nos engagements pour un développement durable
Site de l'Institut Veolia
 

Date de publication : le 23 octobre 2015
Date de dernière modification : le 23 octobre 2015