11 août 2017

La Réunion : une délégation chinoise visite la STEP du Grand Prado

En marge du 3ème Forum Economique Chine-Réunion, la CINOR et runéo, filiale de Veolia dédiée à la gestion de l’eau sur l’île, ont reçu, le 08 août dernier, une délégation chinoise pour une visite et la présentation de la STEP (station d’épuration) du Grand Prado.

 
Une délégation chinoise visite la STEP du Grand Prado

Yves Ferrières, Vice-Président délégué de la CINOR (Communauté Intercommunale du Nord de la Réunion) se réjouissait de recevoir à nouveau les invités chinois : «Mardi nous avons accueilli la délégation "Pour l'Amitié du Peuple Chinois avec l'Etranger" au siège de la CINOR. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la politique d'échanges et de coopération mise en oeuvre avec les pays de la zone au travers de notre Projet de territoire de la CINOR(…) » a-t-il indiqué. La délégation chinoise était conduite par Messieurs YAN Jufen et YANG Luyu, respectivement Délégué Général du CCPIT (China Council for the Promotion of International Trade) et Chef du Bureau de la Représentation Economique de la Province du JIANGSU.

Cette visite était l’occasion de présenter et de montrer le savoir-faire et les atouts du territoire du Nord en matière d’assainissement collectif et de développement durable : la STEP du Grand Prado est en effet à la pointe en matière d’intégration environnementale, conçue pour être en harmonie avec le paysage et la nature, et intégrant également de nombreux procédés permettant la préservation et la valorisation des ressources. «La station rejette à la mer une eau de qualité “baignade”, un niveau de qualité supérieur à la réglementation afin de préserver au maximum la faune et la flore réunionnaises», a rappelé Geoffroy Mercier, directeur général de runéo, filiale de Veolia. La STEP intègre également un module de « Reuse » permettant de filtrer une partie des eaux traitées pour les réutiliser en eaux industrielles pour le nettoyage des installations.
 

« C’est une très belle réalisation »

Visite de la STEP
 La STEP, une première sur l'île, est également équipée de digesteurs : le biogaz récupéré à partir des boues d’épuration permet de produire de l’électricité par cogénération. En 2016, la STEP du Grand Prado a produit 800 000 KWh d’électricité, soit l’équivalent de la consommation d’un quartier de 4 000 habitants. Par ailleurs, des programmes de recherche sont actuellement en cours étudiant la possibilité de réutiliser, demain, les eaux de Reuse en irrigation et les boues traitées et conditionnées sous forme de granulés comme fertilisant agricole.
 
Lors de la visite, les Chinois ont noté «l'absence d'odeurs fortes» et apprécié «la présence du jardin d'espèces endémiques serpentant le site et la salle pédagogique». «C'est une très belle réalisation», a conclu YANG Luyu, qui ne souhaite pas en rester là au niveau des échanges.