11 mai 2016

Nancy : Veolia offre un « vélo mixeur » à la Banque Alimentaire

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, Veolia s’associe avec la Banque Alimentaire de Nancy et sa région, et offre à l’association un « vélo mixeur ». Cette bicyclette pleine de symboles a été inaugurée le 03 mai dernier en présence de nombreux invités et élus de la région.

 
Inauguration du vélo mixeur


Il permettra, espérons-le,  de gravir les sommets de la lutte contre le gaspillage alimentaire ! Veolia a offert à la Banque Alimentaire de Nancy un vélo pas tout à fait comme les autres : un « vélo mixeur ». Ce dernier a été inauguré le 03 mai dernier, en présence notamment des élus locaux : Malika Dati et Didier Sartelet (Grand Nancy), Audrey Normand (département), Josiane Kohan (ville de Nancy), ainsi que Geneviève Pupil, présidente de la Banque Alimentaire 54, qui ont tous joué le jeu et testé le Vélo Mixeur.

 
Le vélo mixeur en action


Un outil de sensibilisation

Outre son côté ludique et sportif, le vélo mixeur est plein de symboles. Ainsi, la Banque Alimentaire l’utilisera en premier lieu comme un support de communication destiné à sensibiliser la population contre le gaspillage alimentaire.

Conçu à partir de matériaux récupérés dans les déchèteries du Grand Nancy, le vélo mixeur incarne plusieurs valeurs : le réemploi, la lutte contre le gaspillage et l’accompagnement alimentaire. Mais il a aussi une vraie fonction puisqu’il permet de réaliser de véritables smoothies à partir de fruits trop mûrs ou abîmés…

Veolia, après plusieurs actions de sensibilisation auprès des collaborateurs (ateliers soupes à l’agence de collecte de Ludres(54), aide à la collecte alimentaire), souhaitait s’associer à un projet de ce type.
 


Toucher les jeunes

Ce partenariat avec la Banque Alimentaire est tout à fait naturel pour Veolia qui constate, au moment de la collecte des déchets des supermarchés et des particuliers, une grande quantité de déchets alimentaires jetés encore consommables. La Banque Alimentaire, quant à elle, s’associe aux grandes enseignes pour récupérer les produits alimentaires à date limite de consommation proche ou les fruits et légumes un peu mûrs.
 
Hervé Becker, directeur de Territoire Alsace-Lorraine pour l’activité Recyclage et Valorisation des Déchets de Veolia
« Ce partenariat avec la Banque Alimentaire est une évidence pour Veolia, nous sommes les premiers à constater l’ampleur du gaspillage alimentaire. Après plusieurs actions de sensibilisation auprès de nos collaborateurs, nous souhaitions nous associer dans un projet grand public », explique Hervé Becker, directeur de Territoire Alsace-Lorraine pour l’activité Recyclage et Valorisation des Déchets de Veolia.



Enfin, l’autre objectif de ce vélo mixeur est d’atteindre une cible encore trop peu concernée par le gaspillage alimentaire : les jeunes. Quelques-uns avaient d’ailleurs été invités à l’inauguration du vélo mixeur et ont pu s’essayer à la confection de délicieux smoothies à partir de fruits trop mûrs ou abimés.


 
Une demande d’accompagnement alimentaire croissante
 
Les Français jettent chaque année l’équivalent de 20 kilos de denrées alimentaires encore consommables. Paradoxalement les recours à l’aide alimentaire ne cessent de croître.

En 2014, la Banque Alimentaire de Nancy et sa région a distribué aux associations d’aide d’alimentaire 1620 tonnes de nourriture ; cela équivaut à 10 000 repas distribués chaque jour de l’année.

70% de ces denrées alimentaires proviennent de dons des entreprises partenaires, telles que les grandes surfaces. Ils s’ajoutent aux dons de l’Union Européenne, de l’Etat et des particuliers.








Aller plus loin :

⇒ La Banque Alimentaire 
⇒ L’activité Recyclage et Valorisation des Déchets de Veolia en France 
⇒ Vidéo : Veolia et le traitement des biodéchets