14 avril 2015

Veolia au Forum mondial de l’eau en Corée : des idées pour le XXIeme siècle

Le septième Forum mondial de l’eau rassemble en Corée du sud toute la communauté internationale de l’eau, autour de la thématique « Le temps de la mise en œuvre» dans plus de 500 sessions, à Daegu et Gyeongju. Antoine Frérot, PDG de Veolia, a porté la voix du Groupe, notamment au cours de deux panels de haut niveau : sur le déploiement des innovations, puis à propos du « financement des infrastructures », dans une conférence organisée par l’OCDE et le Conseil Mondial de l’Eau.

 
7e Forum Mondial de l'Eau


Les premiers effets du dérèglement climatique, matérialisés par le stress hydrique ou les inondations, sont exacerbés par la pression démographique et l’urbanisation croissante. Aujourd’hui, les Nations unies nous mettent en garde : d’ici 2025, les deux tiers de la population mondiale vivront dans des régions en stress hydrique. S'approvisionner en eau sera l'un des grands défis du XXIème siècle.
 

Innover pour un accès à l’eau pour tous

Veolia répond à ces enjeux avec un levier, celui de l’innovation, car seule l’innovation permet  de faire plus avec moins, de coupler croissance et prélèvement sur la nature, dans une logique d’économie circulaire. Qu’elle soit technique, sociale, ou économique, elle est la pierre angulaire pour un accès à l’eau potable pour tous et pour cela à une économie sobre en eau.

Innover, c’est aussi trouver et développer des alternatives au prélèvement de la ressource, comme le recyclage des eaux usées municipales ou industrielles, ou bien la recharge de nappe phréatique par infiltration ou par réinjection.

Pour cela, en plus de ses 900 chercheurs et de ses 220 partenariats avec des centres de recherche, Veolia a créé pour les start-ups des « accélérateurs d’innovation », qui facilitent l’essor des technologies et leur accès au marché.
 

Eau et ville, des solutions pour répondre aux changements globaux

Le Forum est également l’occasion pour Veolia de présenter une sélection de solutions pour répondre aux changements globaux.

 
Antoine Frérot


Antoine Frérot le rappelle, « pour accélérer la maîtrise des technologies de pointe par les équipes locales, une approche intéressante consiste à les inventer avec ses clients. A Veolia nous souhaitons rester innovants. Non pas seuls, mais avec nos clients ».


C’est pourquoi Veolia co-construit des solutions innovantes avec ses clients et les partenaires du territoire avec lesquels le Groupe travaille dans des logiques qui privilégient les circuits courts et les boucles locales. Celles-ci permettent de limiter la consommation de ressources naturelles, en particulier d’énergies fossiles qui génèrent des gaz à effet de serre. Elles participent ainsi à la limitation des rejets en CO2 ainsi qu’aux stratégies d’atténuation, d’adaptation et de résilience.
 
Répondre aux changements globaux, c’est aussi développer et mettre en œuvre des nouveaux modèles économiques performants, comme nous le faisons par exemple à Rialto en Californie ou au Royaume-Uni pour Thames Water :

- A Rialto en Californie, Veolia améliore l'efficacité et le contrôle des coûts de l'eau et de l'assainissement avec l’apport en capital de Fonds spécialisés et de compagnies d'assurance, pour rénover les infrastructures publiques.

- Au Royaume-Uni, pour Thames Water, Veolia optimise les investissements dans les infrastructures de l'eau qu’utilise l’opérateur. L’expertise de Veolia permet d'améliorer les performances de ce dernier.

 
  • 01 Innover et chercheurs
  • 02 Eau & Ville Rialto

    Rialto

  • 03 Shangaï

    Shangaï

  • 04 Milwaukee

    Milwaukee

 2015 : une année décisive pour l’eau

Consacré à la mise en œuvre des solutions retenues lors du Forum Mondial de l’Eau de Marseille en 2012, ce 7ème Forum mondial de l’eau en Corée devra tenir compte d’un agenda international 2015 particulièrement décisif avec l’adoption des Objectifs du développement durable fin septembre à New York et la recherche d’un accord sur le climat en décembre lors de la COP21 à Paris.

Les différents acteurs de la communauté de l’eau, réunis en Corée, ont pour ambition d’orienter les priorités du Forum autour de deux objectifs :
  • Donner une place à part entière à l’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement au sein des Objectifs de Développement Durable ;
  • Promouvoir les enjeux et solutions sectoriels dans les négociations internationales qui aboutiront à un accord à Paris en décembre.
Veolia, leader mondial de la gestion optimisée des ressources, souhaite contribuer activement à l’atteinte de ces objectifs.

_____________

Veolia signe la Déclaration de Daegu sur la gouvernance de l’eau

 

Veolia partenaire de la Fondation Prince Albert II de Monaco pour la Méditerranée



Dans la session sur la gestion de l’eau en Méditerranée, Antoine Frérot réaffirme son soutien aux travaux du Water Think Tank1(WTT) Méditerranée, en présence de  S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.

 
Antoine Frérot a signé lundi 13 avril la Déclaration de Daegu visant à soutenir les principes  de l’OCDE
sur la gouvernance de l’eau et à ancrer son engagement dans l’Initiative sur la Gouvernance de l’Eau (WGI)
lancée par l’OCDE en mars 2013 à la suite du dernier Forum Mondial de l’Eau à Marseille.

Actant que « les crises de l’eau sont en fait souvent des crises de gouvernance », plusieurs
parties prenantes de la communauté de l’eau – entreprises, collectivités locales, associations,
organisations et individuels – ont souhaité témoigner de leur soutien entier à ces principes fondamentaux.

Antoine Frérot a par ailleurs rappelé : « De nombreux exemples peuvent être cités montrant que lorsque la volonté politique et la bonne gouvernance ont uni leurs forces, l'argent nécessaire au financement de l'infrastructure a toujours été trouvé ».

Plus d’informations sur l’Initiative sur la Gouvernance de l’Eau.

____________________________

1- Le Water Think Tank Méditerranée est une initiative lancée par la Fondation Prince Albert II de Monaco lors du 5ème Forum Mondial de l’Eau à Istanbul en mars 2009, en partenariat avec l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR), le Plan Bleu, l’Office International de l’Eau et la Fondation Veolia



Date de publication : le 14 avril 2015
Date de dernière modification : le 14 avril 2015