20 mai 2016

Veolia et Les Paysans de Rougeline inaugurent les serres de Lapouyade

L’inauguration des serres de Lapouyade s’est déroulée ce vendredi 20 mai en présence des représentants de Veolia, des Paysans de Rougeline et des élus locaux. Les premières récoltes de tomates ont eu lieu en mars dernier, dans ces serres entièrement chauffées par le biogaz produit par l’ISDND* voisine.

 
Inauguration des serres de Lapouyade

Les premiers plants de tomates avaient été plantés en novembre 2015, mais l’inauguration officielle de l’écoserre maraîchère des Paysans de Rougeline s’est déroulée ce vendredi 20 mai, à Lapouyade. L’évènement a eu lieu en présence de nombreux élus, parmi lesquels Hélène Estrade, maire de Lapouyade et Conseillère régionale et Alain Rousset, Président du Conseil régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, ainsi que de Bernard Harambillet, Directeur Général de l’activité Recyclage et Valorisation des Déchets de Veolia en France.

Les visiteurs ont pu visiter les installations, qui s’étendent sur 4ha, ainsi que l’Installation de Stockage de Déchets Non-Dangereux (ISDND), exploitée par Veolia, qui produit le biogaz servant à chauffer les serres. L’objectif, à l’horizon 2017, est de produire 5.000 tonnes de tomates par an grâce à l’aménagement de 4 hectares de plantations supplémentaires.
 
Les serres de Lapouyade

 

La cogénération

Le partenariat entre Veolia et Les Paysans de Rougeline est un véritable exemple d’économie circulaire en circuit court.

Ainsi, Le biogaz généré par la fermentation naturelle des déchets est capté et valorisé en énergie renouvelable grâce à 8 moteurs de production électrique d’une puissance totale de 8,4 mégawatts.

Pour chauffer les serres, un système de cogénération récupère la chaleur produite lors du refroidissement de ces moteurs. La chaleur ainsi récupérée est acheminée jusqu’aux serres Rougeline via un réseau de canalisations d' 1 Km .

La gestion de l’énergie est l’un des éléments-clés de ce système de production privilégiant une agriculture durable, tant en matière environnementale, Iocale, que commerciale.

 

Bernard Harambillet

« Ce partenariat est un exemple de boucle d’économie circulaire développée autour de nos exploitations. La chaleur fatale devient une ressource pour un autre industriel créateur d’emplois : avec ce partenariat avec la SAS Rougeline, ce sont déjà 35 emplois de proximité qui ont été créés pour la culture sous serres de tomates » rappelle Bernard Harambillet.
 


* Installation de Stockage de Déchets Non-Dangereux

 

Une synergie de tous les acteurs

Accompagnés par l’Etat, la Mairie de Lapouyade, la Communauté d'agglomération du Libournais, le Conseil Général de Gironde et le Conseil Régional d’Aquitaine, Veolia et la SAS Rougeline concrétisent à Lapouyade un engagement commun de 20 ans.

Cette production d’énergie verte, à tarif compétitif, renforce l’attractivité du territoire libournais et favorise l’implantation de nouvelles activités économiques ainsi que l’emploi local.




 
Télécharger le communiqué de presse
PDF - 313.59 Ko







Date de publication : le 20 mai 2016