27 juin 2016

Veolia réunit ses parties prenantes pour une matinée d’échanges sur la Biodiversité

Veolia a réuni au siège du Groupe à Paris ses parties-prenantes pour une matinée d’échanges sur la biodiversité. En présence de son PDG Antoine Frérot, Veolia réaffirme à cette occasion sa volonté de travailler avec ses parties-prenantes à renforcer la prise en compte de la biodiversité au quotidien.

 
Exemple d'aménagement sur le site Veolia Solitop à Saint Cyr des Gâts (85)

La préservation de la biodiversité est une condition de la soutenabilité du monde. Le rythme actuel d’extinction des espèces est 100 à 1 000 fois supérieur au taux moyen d’extinction depuis l’apparition de la vie sur Terre. Veolia a une responsabilité toute particulière en matière de préservation de la biodiversité. Ses activités interfèrent avec les milieux naturels : réduire son empreinte environnementale et celle de ses clients, et créer les conditions favorables à la préservation et à la restauration de la biodiversité, font partie de l'ambition du Groupe de "ressourcer le monde".
 
Acteur du cycle de l’eau, du traitement des déchets et de la ressource en énergie, Veolia est à la fois « générateur » d’impact sur la biodiversité, « utilisateur » des services écosystémiques et « moteur » dans la préservation de la biodiversité. Ses objectifs : rendre aux rivières et océans une eau traitée de qualité, préserver les ressources naturelles par le recyclage des déchets, limiter les rejets dans l’air par l’optimisation des consommations d’énergie et le traitement des fumées, et installer des aménagements favorables à la faune et à la flore en recréant des habitats.

 
Antoine Frérot

« Nous sommes convaincus que la protection de la nature doit s’accompagner d’une évolution de nos métiers. En tant qu’acteur des territoires et en interaction permanente avec nos parties prenantes, nous avons un rôle à jouer pour accélérer le changement avec l’ensemble de nos partenaires : clients publics ou privés, représentants de l’Etat, fédérations, scientifiques, associations, ou sous-traitants. Une modification profonde de culture doit s’opérer au sein de nos organisations, par le biais d’un travail toujours plus étroit avec l’ensemble des acteurs ” explique Antoine Frérot, PDG de Veolia


Parmi ses 9 engagements pris pour la période 2015-2020, Veolia en a dédié un à la biodiversité. Le Groupe s’est fixé de réaliser un diagnostic et de déployer un plan d’action dans 100% des sites identifiés à fort enjeu biodiversité. En 2015, cet engagement pour la biodiversité a été labellisé lors de la Cop21 , par le Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, pour toutes ses entités au niveau mondial, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

 


 
► Ont participé au débat
sur le thème « Comment les entreprises peuvent agir pour préserver la biodiversité ? » :

  • Géraud Guibert, directeur de la Fabrique écologique1,
  • ​Patricia Ricard, présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard – Institut spécialisé dans la protection de la mer,
  • Daniel Baumgarten, directeur Développement durable de Séché,
  • Christian Caye, directeur Développement durable de Vinci,
  • Sébastien Moncorps, directeur du Comité français de l’IUCN2,
  • Philippe Guitard, directeur de la zone Europe centrale et orientale de Veolia,
  • Audrey Coreau, cheffe de projet Département stratégies nationales, européennes et internationales, et membre de l’Agence française pour la biodiversité, qui sera installée le 1er janvier 2017.


3 exemples de co-construction avec Veolia en matière de biodiversité 

⇒ La gestion de plan et de cours d'eau de la communauté d'agglomération de Paris Vallée de la Marne, présenté par Valérie Olivier, responsable services infrastructures concernées;
⇒ Les actions pour l’adduction et le traitement de l’eau potable de la métropole Marseillaise , par Catherine Lagarde, directrice sociétale et communication de la société des eaux de Marseille;
⇒ Le traitement de déchets de Nantes Métropole par Loic Jouanicou et Samuel Espinasse  respectivement directeur unité opérationnelle et chargé de missions QSEE de l'Unité de Valorisation Energétique Arc en Ciel de Veolia, activité Recyclage & Valorisation des déchets France.
 



Parmi les priorités d’actions en matière de biodiversité figure l’objectif de sensibiliser les parties prenantes et de contribuer à la production et au partage des connaissances et des outils. C’est dans ce cadre que Veolia met à disposition son nouveau "Guide de gestion écologique des sites"  réalisé avec le Comité français de l’IUCN. Il regroupe des fiches pratiques pour mettre en œuvre des actions favorables à la biodiversité, autour de  9 thèmes :

- Améliorer la gestion des espaces verts
- Planter et entretenir des arbres, des haies et des arbustes
- Installer des petits aménagements et abris favorables à la faune
- Aménager le bâti pour la biodiversité
- Créer, entretenir et restaurer une mare ou un étang
- Entretenir les berges d’un cours d’eau
- Limiter l’utilisation de produits phytosanitaires
- Limiter les perturbations générées par un site
- Gérer les espèces exotiques envahissantes



En savoir plus :

- Le Plan Environnement 2016-2018 de Veolia
- Veolia et la journée internationale de la biodiversité du 22 mai

 
 
1-Fondation pluraliste et transpartisane qui élabore des propositions en matière d’écologie et de développement durable et organise des ateliers co-écologiques ouverts à tous.
 
2-Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature, un réseau d’organismes et de 250 experts sur les enjeux de la biodiversité, associant les collectivités locales et les entreprises.

3-Cette agence sera installée le 1er janvier 2017 pour répondre aux enjeux de société posés par la perte de biodiversité et la dégradation des milieux, et faire de la protection de la biodiversité une source de développement durable et d’innovation. Le projet de loi Biodiversité prévoit que l’Agence française pour la biodiversité rassemble l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, l’Agence des aires marines protégées, les Parcs nationaux de France et l’Aten.