24 juillet 2017

Veolia surveille et contrôle 182 sites de baignade en France pour garantir qualité et sûreté de l’eau aux baigneurs

​Tout au long de l’année, aux côtés des collectivités, Veolia applique aux eaux de baignade son expertise de la gestion et du traitement de l’eau : de l’établissement des profils de baignade à la détection des potentiels risques de pollution, en passant par la gestion active temps réel des sites de baignade et l’information au public. Ce dispositif garantit des eaux de baignade de qualité sanitaire aussi sûres que possible, et ce durant toute la saison estivale.

 
plage eaux de baignade

Cet été, locaux et estivants pourront se baigner en toute quiétude sur les 182 sites de baignade dont Veolia assure la gestion active. Ce dispositif quotidien de surveillance et de contrôle actif 7 jours sur 7 permet d’anticiper et d’optimiser les délais de prise de décision d’ouverture et de fermeture des sites de baignade et de réaliser les éventuelles actions correctives, en fonction de la nature des pollutions.

Au coeur de ce dispositif, la méthode d’analyse rapide Coliplage : un outil indicateur de la qualité d’eau de mer qui donne la tendance et alerte d’une éventuelle pollution en une heure. Chaque matin, un technicien Veolia prélève un échantillon d’eau de mer et procède à son analyse. Le résultat, connu dans l’heure, est communiqué à la Mairie avant l’ouverture de la plage pour affichage aux postes de secours. Si la qualité sanitaire de l’eau est altérée ou présente un risque, la baignade est interdite et Veolia procède à de nouvelles analyses pour assurer la réouverture aussi vite que possible.
 
Au-delà de cet outil, Veolia dispose d’un panel de méthodes d’analyses adaptables à chaque contexte local ainsi qu’aux objectifs de la collectivité, en particulier la technique de biologie moléculaire qui permet de gérer 65 sites de baignade en un temps record, avec pour chaque site un résultat précis bactériologique en moins de 4 heures.
 
Ce dispositif  est précédé de travaux et d’investigations hivernales qui pérennisent et renforcent le réseau : renouvellement, réhabilitation et création de réseaux d’eaux usées ou pluviales, contrôle de conformité des raccordements… Tous les 3 ans ou plus fréquemment selon le classement des sites, les profils de vulnérabilité sont réalisés et actualisés pour identifier les sources de pollution et leurs facteurs d’influence sur la qualité des eaux et des actions préventives sont mises en place.