Développement du Pôle d’Economie Circulaire à Lapouyade : une exploitation agricole cultivée grâce à l’énergie des déchets

30 mars 2018
2 ans après la première récolte dans l’écoserre® des Paysans de Rougeline, chauffée grâce à l’unité de valorisation des déchets de Veolia, le Pôle d’Economie Circulaire monte en puissance avec 4 nouveaux hectares de tomates produits en circuit court et vertueux. Une visite de terrain est organisée vendredi 30 mars pour les élus du territoire, en présence duPrésident du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset, Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde, Véronique Hammerer, Députée de la Gironde, Philippe Buisson, Président de la communauté d’Agglomération du Libournais, Alain Marois, Président du Smicval, Hélène Estrade, Maire de Lapouyade et conseillère régionale.

Cultiver une agriculture durable, dans le respect toujours accru de l’environnement, en optimisant le coût de l’énergie thermique et en favorisant la création d’emplois : ce pari gagné, porté par quatre agriculteurs des Paysans de Rougeline, s’appuie sur des écoserre® et sur l’installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) attenante de Veolia, qui produit une énergie renouvelable à partir du biogaz issu de la fermentation naturelle des déchets.

Via l’innovation technique écoserre®, Les Paysans de Rougeline tendent vers l’objectif Zéro Résidu de Pesticides et la transition énergétique depuis plus de 10 ans. Cette troisième voie, entre le conventionnel et le bio, se concrétise aujourd’hui et s’engage sur le résultat en garantissant au consommateur l’absence de résidu des substances actives analysées sur les fruits. Un cahier des charges accompagné d’un référentiel sur l’ensemble de la filière est mis en place et fait l’objet d’un contrôle par un organisme indépendant. Cette année, les paysans de Rougeline tablent sur la production de 5 000 tonnes de tomates. Ils fournissent les restaurants Mac Donald’s entre mai et octobre chaque année depuis 2013.

Pour développer un pôle environnement dimensionné à l’agrandissement de l’écoserre®, Veolia a investi à Lapouyade 21 millions d’€ depuis 2014. Doubler la surface des serres implique de multiplier la production d’énergie par deux. Il faut 32 000 MWh, issus de la chaleur fatale des moteurs du site industriel, pour chauffer 8 hectares de serres. Dix kilos de déchets permettent de fournir l’énergie pour la production d’un kilo de tomates. Seul un site de cette dimension, exemplaire en matière d’innovation, de respect de l’environnement et d’investissement est en mesure d’alimenter en énergie les écoserre®. De plus, l’installation de Stockage produit chaque année l’équivalent de la consommation en électricité de 50 000 habitants, soit les deux tiers de la population du territoire de la Communauté d’Agglomération du Libournais (CALI). 

65 emplois locaux ont été créés sur le territoire pour assurer la récolte de l’ensemble des plantations. L’extension de l’écoserre® est désormais équipée d’un système de ventilation pour serre (AVS) qui permet de réguler l’hygrométrie. Le nouvel aménagement, rehaussé de 70 cm, permet de faire entrer davantage de lumière et éloigne les têtes de plantes de la surface vitrée. Non plus galvanisé, il est laqué blanc, afin d’accroître la luminosité au début de la croissance des plants.

******

Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec plus de 163 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler. En 2016, le groupe Veolia a servi 100 millions d’habitants en eau potable et 61 millions en assainissement, produit 54 millions de mégawattheures et valorisé 31 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires consolidé de 24,39 milliards d’euros. www.veolia.com

Créée en 1990, la SAS Rougeline produit 75.000t de fruits et légumes par an : tomates, fraises, concombres, légumes ratatouille, framboises, asperges, fruits et légumes bio. L’entreprise regroupe 160 producteurs fédérés en 5 organisations de producteurs et emploie au total 2.000 personnes. La production se répartit entre 3 bassins : Sud-Ouest, Roussillon et Provence, soit environ 300 hectares. Les produits sont essentiellement vendus en France, et même 60% à moins de 200km de la production. Les Paysans de Rougeline ont à cœur de produire des produits savoureux, sains, respectueux des hommes et de l’environnement. CA 2017 : 120 millions d’euros. www.rougeline.com

Contacts
Veolia
Katia Crétois Port. : 06.14.55.24.98 katia.cretois@veolia.com
Anouk Déqué Communication pour le compte de Veolia
Dominique Arnaud - 05 61 55 55 65 / 06 15 37 34 92 d.arnaud@adeque.com

Les Paysans de Rougeline
Sophie Thill, responsable du service marketing et communication
Tél. : 05 53 20 20 09 
Port. : 06 30 44 42 56
s.thill@rougeline.com