Communiqués de Presse

Lors de sa séance du 6 novembre dernier, le conseil d’administration de Veolia, prenant acte des exigences croissantes, tant des règles juridiques que des codes de gouvernance, en matière d’indépendance des administrateurs, a décidé d’appliquer dorénavant strictement tous les critères d’indépendance du code AFEP-MEDEF, notamment le critère de durée de présence au conseil.
Veolia, à travers sa filiale OTV, a été retenu par le Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique (SIAH) des vallées du Croult et du Petit Rosne (Val d’Oise) pour le marché d’extension et de mise aux normes de la station de dépollution des eaux usées de Bonneuil-en-France. D’un montant total de 199,4 millions d’euros HT, dont 112 millions pour la part OTV, ce contrat, d’une durée de 10 ans, va notamment permettre de porter la capacité de traitement de la station de 350 000 à 500 000 Equivalent Habitant (EH).
Antoine Frérot, Président Directeur Général du Groupe a indiqué : «Les résultats de Veolia sur 9 mois sont satisfaisants, et confortent notre stratégie reposant sur la croissance et l’efficacité. Le solide développement de notre chiffre d’affaires se confirme, comme annoncé en début d’année. Notre dynamisme commercial et l’attractivité renouvelée de nos offres permettent de nouvelles conquêtes sur l’ensemble de nos métiers et de nos géographies. Nous avons par exemple signé un nouveau contrat de traitement de déchets dangereux de 10 ans avec Antero Resources, acteur du secteur pétrolier aux Etats-Unis et renouvelé le contrat d’exploitation de l’usine de traitement des eaux usées du Mans pour une durée de 12 ans. Et le bon cadrage de nos programmes d’efficacité nous permet d’être en ligne avec nos objectifs de réduction de coûts. Au total, ces gains de croissance rentable et d’économies se traduisent par une nette accélération de l’EBITDA et des résultats, conformément à notre plan. L’ensemble de ces performances me permettent de pleinement confirmer nos objectifs.»
Un mois et demi après le passage du cyclone Irma, la production et la distribution de l’eau potable enregistrent d’énormes progrès sur l’Ile de Saint-Martin. En matière de production, d’abord, puisque l’usine de dessalement délivre désormais plus de 5 millions de litres par jour, couvrant ainsi la totalité de la consommation habituelle de l’île. Côté distribution, ensuite, avec plus de 80% des foyers qui sont maintenant alimentés en continu. La mobilisation des équipes Veolia se poursuit sans relâche au service de la population.
Veolia, à travers sa filiale Veolia Japon et ses partenaires, a été choisie dans le cadre d’un appel d’offres par la municipalité de Hamamatsu pour gérer une partie de son programme de gestion des eaux usées. Ce contrat porte notamment sur l’exploitation et la maintenance de ses infrastructures situées à Seien, Hamana et Akura. Il s’agit du premier contrat de concession à long terme au Japon pour la gestion des eaux usées municipales, la principale classe d’actifs du pays en termes d’infrastructure. Le contrat, qui porte sur une durée de 20 ans, a été signé aujourd’hui et prend effet début avril 2018.
En attendant l’attribution des lots retenus pour les clubs de plage et de voile, Veolia présentait aujourd’hui la liste des candidats sélectionnés sur les lots de restauration. Sur 30 dossiers déposés et à l’issue d’une phase de contrôle et d’analyse rigoureuse et complète, 20 opérateurs ont été retenus. Présentation.
A l’issue d’un appel d’offres, la Métropole Européenne de Lille (MEL) a attribué à Veolia, via sa filiale OTV Exploitation, le marché public d’exploitation d’Ovilléo, station d’épuration de Marquette-lez-Lille, pour un montant d’environ 40 millions d’euros et une durée de cinq ans. Avec une capacité épuratoire de 620 000 équivalent-habitant, Ovilléo représente la station d’épuration nouvelle génération la plus importante du Nord de la France.
Veolia annonce aujourd’hui avoir été sélectionnée, à travers sa filiale Veolia Water North America Operating Services L.L.C, par Antero Resources pour prendre en charge les opérations de collecte, conditionnement, transport et traitement des boues issues du traitement et du recyclage de l’eau de son site de Clearwater, situé près de Pennsboro en Virginie-Occidentale (Etats-Unis). Antero Resources, opérateur pétrolier et gazier indépendant reconnu, a choisi Veolia à travers sa filiale Veolia North America, assistée dans sa mission par l’expertise de l’entité Nuclear Solutions de Veolia.
Veolia, à travers sa filiale CFSP, a été retenue par Le Mans Métropole pour assurer le marché d’exploitation de la station d’épuration de La Chauvinière. D’un montant global proche de 60 millions d’euros, soit 16,38 M€ pour la partie construction des nouveaux ouvrages par OTV-Veolia et 43,5 M€ pour la partie exploitation d’une durée de 9 ans, ce contrat traduit l’ambition de développer une véritable économie circulaire autour des eaux usées avec la création d’une unité de méthanisation et la mise en oeuvre de divers procédés innovants.