18 juillet 2014

Antoine Frérot accueille les Présidents français et nigérien sur le site de production d'eau potable de Goudel à Niamey

Le 18 juillet, le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a accueilli le Président de la République François Hollande, à l’occasion de sa visite d’Etat à Niamey, ainsi que le Président de la République du Niger Mahamadou Issoufou sur le site de l’usine de production d’eau potable de Goudel. Engagée depuis 2001 dans le pays, Veolia distribue aujourd’hui de l’eau potable à plus de 2,3 millions d’habitants.


 
Photo Niger

A l'occasion de cette visite, Antoine Frérot a pu échanger avec les deux chefs d’Etat sur la problématique de l’accès à l’eau dans cette région d’Afrique et sur les activités de Veolia au Niger. Situé en Afrique subsaharienne, ce pays de 17,2 millions d’habitants est régulièrement frappé par des épisodes de sécheresse et a longtemps pâti d’un approvisionnement en eau potable peu fiable.

Une présence entamée en 2001

Carte Niger

Depuis 2001, date du premier contrat de délégation de service public de Veolia dans cet Etat, la Société d’exploitation des eaux du Niger (SEEN), filiale de Veolia, est en charge de la production et de la distribution d’eau potable dans 54 centres urbains à travers tout le pays.

Aujourd’hui, cette société de droit privé nigérienne, dont 49 % des actionnaires sont locaux, dessert plus de 2,3 millions d'habitants en eau potable, ce qui représente environ 70 millions de m3 vendus par an. Et « depuis 2001, 1,5 million de Nigériens supplémentaires ont eu ​un accès à l'eau », précise Rémi Bourgarel, son directeur général.

Un modèle qui a fait ses preuves

Le travail accompli en termes d’infrastructures nouvelles est considérable. Les réseaux ont été étendus de près de 77 % depuis 2001. Et le taux de desserte atteint aujourd’hui 87 % dans les centres urbains et périurbains gérés par la SEEN. Veolia a par ailleurs œuvré à l’amélioration des conditions sociales des collaborateurs, notamment via le développement de leurs compétences et un meilleur accès à la santé.

« Ce contrat est exemplaire, non seulement pour ses aspects techniques et de formation du personnel, mais aussi pour sa pérennité. Il est très rare de voir des contrats de délégation de service public arriver à leur terme en Afrique. Et l’Etat nigérien l'a récemment renouvelé pour 10 ans », explique Patrice Fonlladosa, Directeur de la zone Afrique, Moyen-Orient de Veolia. Forte des performances mises en œuvre au Niger, et qui sont reconnues par les bailleurs de fond internationaux, Veolia travaille à l'exportation de ce modèle dans d'autres pays de la région confrontés aux mêmes défis.

Patrice Fonlladosa le constate, la visite de François Hollande à l’usine de traitement d’eau potable de Goudel est « l’illustration d’une coopération durable et réussie entre le Niger et la France sur l'accès aux services essentiels, l'eau étant la toute première priorité  ».

En savoir plus :



Date de publication : 18 juillet 2014
Date de dernière modification : 18 juillet 2014