22 novembre 2014

Mission accomplie pour l'expédition Tara Méditerranée 2014

Après une année de navigation en Méditerranée, la goélette Tara est de retour à son port d'attache, Lorient. Durant son périple, elle a collecté pour analyse des milliers de fragments de plastiques qui polluent les eaux et menacent l'équilibre écologique de la grande Bleue.

tara lorient

Acccueil en fanfare sur le port de Lorient pour la goélette Tara ! Après 7 mois d’étude de la pollution des micro-plastiques en Méditerranée, Tara est de retour au port de plaisance de Lorient avec un week-end d’animations et de rencontres inédites ! Tara Expéditions et Lorient Agglomération se sont mobilisés dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets pour proposer à tous animations et actions de sensibilisation.  La Fondation Veolia, soutien historique de Tara,  ainsi que des représentants locaux de Veolia étaient présents pour accueillir la goélette, en présence de Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développemnt durable et de l'Energie.
 

2 300 échantillons prélevés

Bilan de l'expédition
PDF - 2.35 Mo
Partenaire historique de Tara, la Fondation Veolia a soutenu l'expédition Méditerranée 2014. Bilan de 7 mois de travaux

En 7 mois d'expédition Tara a collecté 2 300 échantillons qui vont lui permettre d’évaluer la distribution des microplastiques, du zooplancton, l’identification chimique des microplastiques, l’étude des communautés microbiennes attachées au plastique, l’analyse des POPs (Polluants Organiques Persistants) liés au plastique, l’analyse d’image, la température, la salinité, la turbidité et les pigments... Les premiers résultats sortiront à partir du printemps 2015.

Mais les premières constats permetttent de dire que la pollution est bien réelle : "Des fragments de plastique ont été trouvés à chaque relevé de filet et cela de l’ouest à l’est de la Méditerranée. Avec une concentration de plastique plus importante observée devant les grandes villes mais également avec des concentrations non négligeables en haute mer ”, explique l'équipe scientifique.

20 escales dans 13 pays 

Durant les 7 mois qu'a duré l’expédition Tara Méditerranée 2014 , l'équipe a conjugué avec succès mission scientifique et sensibilisation.

Carte Tara Méditerranée
Porté par le fonds de dotation Tara Expéditions, ce projet associe plusieurs partenaires scientifiques dont le CNRS, les universités américaines du Maine et du Michigan. Le programme a également obtenu le soutien de plusieurs institutions multilatérales comme le MedPAN, la DG environnement de la Commission européenne et la Commission océanographique intergouvernementale (Unesco/COI).

Pour en savoir plus :
 
Date de publication : 26 mai 2014
Date de dernière modification : 22 novembre 2014