Améliorer le pouvoir d'achat des familles avec une eau moins calcaire

Améliorer le pouvoir d'achat des familles avec une eau moins calcaire

L'eau, quand elle est trop calcaire, peut rapidement devenir source de désagréments : en plus d’augmenter le temps et l’énergie à consacrer aux tâches ménagères, elle joue à la baisse sur le pouvoir d’achat des familles, réduit la portée des efforts réalisés pour préserver l’environnement, et nourrit les inégalités sociales, entre les ménages qui peuvent opter pour une solution individuelle d’adoucissement et ceux qui ne le peuvent pas.
La bonne nouvelle ? Il est possible de remédier à l’ensemble de ces problèmes, en recourant à des solutions collectives, efficaces et facilement déployables.
 

Un moyen pour les collectivités d’améliorer rapidement le quotidien des habitants, tout en améliorant l’impact environnemental de leur territoire.

Télécharger la version PDF 
 

PDF
Améliorer le pouvoir d'achat des familles avec une eau moins calcaire (704.75 Ko)

-> LES FAITS

2 à 3 fois trop

Dans la plupart des régions françaises, l’eau est 2 à 3 fois plus calcaire qu’elle ne le devrait : la dureté de l’eau est souvent comprise entre 20 et 30° f(1), avec des pics à 50° f, alors que la zone de confort se situe entre 12 et 15° f.

80 % d’insatisfaits

Dès 20° f, le pourcentage de consommateurs insatisfaits de leur qualité d’eau s’élève à 80 % (étude Veolia).

 

 

-> LES GAINS

+200 €

Une réduction du calcaire dans l’eau peut provoquer un gain de pouvoir d’achat de 200 € net par an pour un ménage de quatre personnes.

 

(1) 1° f degré français = 4 mg de calcaire par litre d'eau

BON À SAVOIR

Des informations utiles aux consommateurs

Le taux de calcaire dans l’eau est régulièrement rappelé aux consommateurs. Ils en sont informés lorsqu'ils reçoivent leur facture, à travers le bilan de l’Agence Régionale de Santé qui lui est annexé. Ils peuvent le consulter en mairie. Les emballages de produits ménagers, comme les lessives, comportent souvent une carte de France de la “dureté de l’eau”.
Une eau dure est une eau calcaire susceptible de se déposer sous forme de tartre.

Carte de France de l'Eau douce et dure

> Apporter des bénéfices à 360°

Comment améliorer la satisfaction des habitants vis-à-vis de leur eau, tout en augmentant leur pouvoir d'achat ?
La solution, concrétisée par les élus et leurs partenaires, est un traitement collectif d'adoucissement de l’eau.
Il apporte trois bénéfices notables.

Un gain net de 200 € de pouvoir d’achat par an

Recours à des produits ménagers pour lutter contre le tartre, utilisation plus importante de produits d’hygiène (jusqu’à 4 fois plus), surconsommation électrique, vieillissement prématuré des appareils électroménagers… Une eau trop calcaire coûte cher, en moyenne 250 € par an pour un ménage de 4 personnes. En déduisant le coût d’une solution collective, le gain net par foyer est estimé à 200 €.

Un accès à l’eau adoucie pour tous, y compris pour les ménages les plus modestes

Des habitants – environ 15 à 20 % des ménages dans les zones d’eau calcaire – peuvent opter pour une solution individuelle d’adoucissement, mais d’autres n’en ont pas les moyens. En effet, un adoucisseur d’eau coûte cher : de 1 000 à 4 000 € environ, sans compter l’entretien et les produits, qui augmentent la facture de 50 à 400 € par an. À l’inverse, une solution collective permet de faire bénéficier de gains de pouvoir d’achat à tous pour un coût très modeste.

Un impact positif sur l’environnement

Réduire le calcaire dans l’eau, c’est bon pour la planète. C’est réduire l’empreinte écologique liée à l’usage des produits d’hygiène et d’entretien (fabrication, transport, élimination et déchets). C’est aussi réduire sa consommation d’énergie : un dépôt d’un millimètre de tartre sur une résistance produit un effet isolant qui augmente de 9 % la consommation d’énergie.

Adoucissement de l'eau - apporter des bénéfices à 360°

Ces trois bénéfices contribuent à l’augmentation de la satisfaction des usagers – mais aussi des artisans et des industries locales, dont les activités nécessitent le recours au réseau d’eau. Les territoires peuvent ainsi gagner en attractivité.

> Un gain de pouvoir d'achat de 200 € par an : le décryptage

Voici les coûts moyens comparés, pour un foyer de quatre personnes consommant 120 m3 d’eau par an :

UN GAIN DE POUVOIR D'ACHAT DE 200 € PAR AN : LE DÉCRYPTAGE

Gain de pouvoir d'achat de 200€ par an

 

> Mettre l'eau adoucie à la portée de tous

Les systèmes de traitement collectif d’adoucissement de l’eau proposés par Veolia reposent sur quatre engagements :

  • la construction et la maintenance d’une unité d’adoucissement d’eau,
  • un délai garanti de mise en oeuvre de deux ans maximum,
  • un prix sans surprise pour les ménages,
  • un niveau de dureté de l’eau défini avec la collectivité et garanti.

La solution, respectueuse de l’environnement, met ainsi l’eau adoucie à la portée de tous, en éliminant le surplus de calcaire à la source, au niveau de la zone de pompage. Cette solution est globale : elle inclut la phase d’études et de démarches préalables, la phase administrative et la construction de l’unité d’adoucissement avec une technologie adaptée à chaque territoire ; la mise en oeuvre du service, ainsi que la communication associée auprès des habitants ; enfin, le suivi quotidien de la qualité de l’eau.

OBJECTIF VISÉ : une eau calcaire de 12 à 15° f

La dureté de l’eau se mesure en « degré français » : 1° f (1 degré français) correspond à 4 mg de calcaire par litre d’eau, soit 4 g pour 1 000 litres d’eau. Ce qui représente plus de 15 kg de calcaire par an aux robinets pour un ménage lorsque l’eau est dure. L’idéal à atteindre, dans le cas d’un système d’adoucissement collectif, est de 12 à 15° f : en effet, une eau ultra-pure attaquerait les équipements de distribution d’eau, canalisations et électroménager. Sans compter que le calcaire s’appelle aussi… calcium, et qu’il contribue par sa présence dans l’eau aux apports journaliers nécessaires en sels minéraux. Une eau dont la dureté est comprise entre 12 et 15° f correspond à un bon compromis pour atteindre un niveau de satisfaction élevé des usagers.
 

UN DERNIER MOT

Dès 500 habitants, la solution est profitable

Les solutions proposées par Veolia aux collectivités ne sont pas réservées qu’aux grandes agglomérations. Elles s’adressent aux municipalités dès qu’elles comptent 500 habitants : l’usine, pré-fabriquée et pré-montée, est dimensionnée pour traiter l’eau à partir d’un débit de 5 m3 par heure. De plus, la technologie est éprouvée : elle est donc abordable pour les territoires de petite taille.

L'eau adoucie à portée de tous

> Retour d'expérience : Le Vexin normand

Près de 6 000 habitants autour d'Harquency, dans l’Eure, bénéficient depuis fin 2017 d’une eau moins calcaire grâce à la solution d’adoucissement de Veolia.

Mise en oeuvre à la demande du Syndicat intercommunal des eaux du Vexin Normand, elle a permis une réduction de la dureté de l’eau de 35° f à 18° f.

« Pour cette usine construite fin 2017, nous avons opté pour un procédé qui retire le calcaire en précipitant l’eau sur du sable », explique Géraud Gamby, Chef de marché Eau chez Veolia. « L'excès de calcaire est ainsi retiré sous forme de petites billes solides. »

Les engagements ont été tenus :

  • une unité d’adoucissement opérationnelle en deux ans,
  • un taux de dureté de l’eau divisé par deux,
  • une démarche réussie, grâce à logique de co-construction avec la communauté de commune.
Harquency 8

DÉZOOM - Un bénéfice concret et rapide à offrir à tous

« L'innovation ne réside pas dans les solutions technologiques, qui existaient déjà, mais dans la prise de conscience des collectivités qu'il s'agit d’une attente forte des usagers.
L'exemple du Vexin Normand démontre aussi que cette solution ne s’adresse pas uniquement aux grandes villes ou agglomérations. »
Géraud Gamby, Chef de Marché Eau, Veolia Eau France

Géraud Gamby, Veolia Eau France - Direction du Développement

POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS SOLUTIONS POUR RÉDUIRE LE CALCAIRE :

Géraud Gamby

Veolia Eau France - Direction du Développement

T +33 6 14 34 69 25

"Environnement et territoires : 15 propositions pour faire la différence" est une initiative du groupe Veolia en partenariat avec Valeurs Vertes pour nous inspirer et répondre aux attentes des français en matière environnementales

 

n,