En Vendée, économie circulaire de l’eau et innovation préparent l’avenir : Vendée Eau confie à Veolia la construction et l'exploitation de l’unité d’affinage du programme Jourdain

PDF
Télécharger le communiqué de presse (124.71 Ko)

La Roche-sur-Yon, le 9 juillet 2021 - Jacky DALLET, Président de Vendée Eau, Martin GUTTON, Directeur général de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et Antoine FRÉROT, Président Directeur Général de Veolia ont inauguré aujourd’hui, en présence du climatologue Jean Jouzel et des partenaires du programme Jourdain, le lancement de la construction de l’unité d’affinage qui va permettre d’expérimenter la production d’eau de très haute qualité à partir d’eaux usées. Cette eau sera ensuite rejetée dans le milieu naturel, puis traitée pour approvisionner les territoires vendéens en eau potable.

En Vendée, 9 litres sur 10 d’eau potable sont produits à partir d’eaux de surface très sensibles aux effets du changement climatique. Vendée Eau grâce à son bouquet de solutions (actions de communication en faveur des économies d’eau, rachat de carrière, interconnexion…) anticipe le risque d’un futur déficit en eau sur la Vendée. Pour développer son bouquet de solutions, Vendée Eau a choisi la REUT, un système d’économie circulaire de l’eau.

Jourdain est un programme global de valorisation circulaire de l’eau composé de plusieurs étapes successives. Plutôt qu’être rejetée en pleine mer, une partie de l’eau, en sortie de station d’épuration des Sables d’Olonne, est d’abord récupérée pour subir un traitement complémentaire au sein d’une station d’affinage. Cette eau affinée est acheminée sur 25 kilomètres via une canalisation, en direction du barrage du Jaunay où elle sera rejetée au sein d’une zone végétalisée. Les eaux sont alors mélangées à celles de la rivière et transitent lentement dans la retenue du Jaunay. Elles terminent leur circuit par l’usine de production d’eau potable du Jaunay qui rendra l’eau consommable à destination des foyers.

Le programme Jourdain, pionnier en France et en Europe, avec un budget global de 19.5 millions d’euros sur 10 ans, vise au travers d’un démonstrateur à expérimenter la réutilisation des eaux usées affinées issues de la station d’épuration des Sables d’Olonne. Les principaux objectifs sont :

  • d'apporter une solution complémentaire, sur des zones de fortes consommations estivales et en déséquilibre de ressources conventionnelles,
  • de s'inscrire dans une utilisation circulaire de l’eau, et faire que l’eau rejetée en mer devienne un apport en soutien des retenues.
  • de valider le processus d’affinage, prouver son innocuité sur le milieu récepteur
  • de participer enfin à l’évolution de la législation et permettre ainsi sa démocratisation sur le littoral Vendéen, mais aussi sur d’autres territoires en France et au-delà.
     

Dans ce contexte, Vendée Eau a confié à Veolia la conception, la réalisation et l’exploitation de l’unité d’affinage Jourdain. Cette installation réceptionnera les eaux usées traitées issues de la station d’épuration des Sables d’Olonne et effectuera un processus de traitement en 5 étapes pour éliminer la salinité, les composés microbiologiques et les micropolluants tels que pesticides, composés pharmaceutiques ou industriels. Ainsi, l’eau affinée sera renvoyée en toute sécurité dans la zone végétalisée puis dans la retenue du Jaunay et permettra de recréer le cycle de l’eau de manière planifiée et contrôlée. Pour réaliser ce projet, Veolia a pris des engagements stricts afin de répondre au cahier des charges fixé par Vendée Eau sur les objectifs environnementaux et sanitaires du projet et ainsi produire une eau de très haute qualité. Cette unité d’affinage, dont le budget initial est estimé à 5,2 millions d'euros, sera achevée fin 2023.
 
Le programme Jourdain a fait l’objet, sur les phases engagées (études préalables, campagnes analytiques et construction de l’unité d’affinage), d’un fort soutien financier de la part des partenaires de Vendée Eau :

  • L'agence de l’eau Loire-Bretagne a approuvé plusieurs subventions au programme, pour un montant global de 4,10 M€
  • Le département de la Vendée a voté une aide financière de 1,7 M€
  • La Région des Pays de la Loire a accordé une aide de 1,973 M€
     

  L'étape expérimentale Jourdain permet à Vendée Eau d’anticiper et planifier ce que devra être la solution optimale de réutilisation des eaux, dans sa configuration pérenne. L'horizon 2040-2050 se prépare aujourd’hui. Jacky Dallet, Président de Vendée Eau.

  La REUT fait partie des solutions indispensables qui vont nous permettre de répondre au problème des sécheresses répétées et du stress hydrique en France. Les Français y sont favorables puisque 83% (1) d’entre eux se déclarent prêts à boire de l'eau potable produite à partir d'eaux usées traitées. Je remercie Vendée Eau de faire confiance à Veolia. Antoine Frérot, Président Directeur Général de Veolia.

 

(1) Etude Elabe pour Veolia : “Les Français et le recyclage des eaux usées” - Juin 2021

> Télécharger le dossier de presse
> Télécharger l'étude Elabe pour Veolia: “Les Français et le recyclage des eaux usées” - Juin 2021


Contacts

Relations presse Vendée Eau
Caroline Rautureau
+33 2 51 24 48 85
[email protected]

 

Relations presse Veolia
Laurent Obadia - Edouard de La Loyère
+ 33 1 85 57 85 23
edo[email protected]

 

Veolia - Région Centre Ouest
Emilie Talès
+33 6 29 14 19 74
[email protected]